8 mauvaises habitudes qui sabotent votre métabolisme

Publié dans : Coffre à outils, Nutrition, Pleine santé, Vie équilibrée
1 Commentaire

Vous pensez peut-être déjà que votre métabolisme ralentit avec l’âge. Selon une étude publiée dans la revue Public Health Nutrition, vous avez raison. Dans un examen des données sur la dépense énergétique, les chercheurs ont découvert que le fait de vieillir est associé à une diminution progressive du taux métabolique de base. Donc le métabolisme ralentit en vieillissant. En plus de cela, de nombreuses mauvaises habitudes quotidiennes peuvent saboter encore plus votre métabolisme.
Mais, vous n’êtes pas obligé de le laisser ralentir sans vous battre ! Retranchez les mauvaises habitudes ci-dessous et observez votre métabolisme et votre niveau d’énergie s’améliorer !

1- Sauter le petit déjeuner

Manger un petit déjeuner nutritif est toujours un bon moyen de commencer la journée. Parce que votre métabolisme ralentit pendant le sommeil, manger peut le stimuler et vous aider à brûler plus de calories tout au long de la journée. Selon le centre médical de l’Université Rush : «Lorsque vous prenez votre petit déjeuner, vous dites à votre corps qu’il y a suffisamment de calories à consommer pour la journée. Lorsque vous sautez le petit déjeuner, votre corps reçoit le message qu’il a besoin de conserver plutôt que de brûler les calories consommées ».

2- Prendre un petit déjeuner de mauvaise qualité

Il ne suffit pas de manger quelque chose le matin. Si vous prenez un beigne sucré ou mangez un muffin du commerce dans la voiture, vous ressentirez assurément une baisse d’énergie plus tard. Au lieu de cela, choisissez quelque chose avec des protéines et des fibres, comme des œufs, du yogourt et des petits fruits ou du pain grillé au blé entier garni de beurre d’arachide.

3- Passer trop de temps assis


Passer de votre chaise de bureau à votre voiture ensuite à votre canapé peut mener à une routine très sédentaire. Rester assis pendant de longues périodes met votre corps en mode d’économie d’énergie, ce qui signifie que votre métabolisme peut en souffrir. Selon le National Health Service, le fait de rester assis pendant longtemps ralentit le métabolisme, ce qui affecte la capacité de l’organisme à réguler la glycémie, la pression artérielle et la dégradation du tissu adipeux.”

4- Négliger l’entretien de votre masse musculaire

Le cardio est excellent et peut rapidement brûler des calories, mais une fois que vous avez terminé de courir ou de faire du vélo, votre consommation de calories revient rapidement à la normale. Cependant, lorsque vous faites de la musculation, de l’entrainement en résistance de type métabolique ou HIIT, votre dépense calorique reste élevée plus longtemps pendant que vos muscles se réparent. Selon l’American Council on Exercise (ACE): «L’entraînement musculaire est un élément clé du métabolisme, car il est directement lié à la masse musculaire. Plus votre tissu musculaire est actif, plus votre taux métabolique est élevé. » Selon l’ACE, une livre de muscle brûle 4 à 6 calories supplémentaires chaque jour par rapport à une livre de graisse.

5- Ne pas manger suffisamment de protéines

Les protéines nourrissent vos muscles, favorisent la satiété et constituent un élément important du maintien d’un poids santé. Mangez trop peu et vous aurez peut-être de la difficulté à développer ou à maintenir votre masse musculaire – nous connaissons donc l’importance des muscles pour le métabolisme. De plus, les protéines nécessitent plus d’énergie que les glucides ou les lipides pour se décomposer. Vous brûlerez donc plus de calories pendant la digestion !

6- Ne pas dormir suffisamment

Une mauvaise nuit de sommeil suffit à vous faire sentir léthargique et à entraver vos capacités cognitives. Si vous enchainez plusieurs nuits de suite, les études démontrent qu’une diminution du métabolisme et que des déséquilibres hormonaux peuvent s’ensuivre et favorisent le gain de poids, en plus d’augmenter « les rages » pour des aliments riches en sucre.

7- Ne pas boire suffisamment d’eau

Dans une étude publiée dans le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism, des chercheurs ont découvert que boire 500 ml d’eau (environ 2 tasses) augmentait le taux métabolique de 30% et que le pic durait plus d’une heure. Alors, buvez de l’eau tout au long de la journée pour rester hydraté et vous bénéficierez également d’un métabolisme stimulé 🙂

8- Ne pas prendre le temps de diminuer le stress

Lorsque le niveau de stress augmente, votre corps produit une hormone appelée cortisol. Le cortisol entraîne une augmentation de l’appétit, une envie d’aliments réconforts, une diminution de notre désir de faire de l’exercice et une réduction de la qualité du sommeil – autant de facteurs qui ont un impact négatif sur le métabolisme. Ainsi, bien que vous ne puissiez pas toujours contrôler votre niveau de stress, la gestion du stress peut contribuer grandement au bon fonctionnement de votre métabolisme.
Vous avez beaucoup plus d’impacts que vous croyez sur votre métabolisme ! Les saines habitudes au quotidien, en plus d’être bonnes pour votre santé, sont payantes pour la gestion de votre poids !

1 Commentaire. En écrire un nouveau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Restons connectés

Cas vécus

Lisez les histoires de transformation de nos clients. Inspiration au rendez-vous!

Suivez-nous sur Facebook

Menu
X